Faites le plein de cadeaux ! 20€ offerts dès 100€ d'achat code CM20
(valable du 1er au 19 décembre, dès 2 produits achetés, hors promotions)

Pinterest Twitter Youtube Facebook Instagram Location Close Search Arrow Profile Cart Peugeot

Tout savoir sur le poivre de Timut

Timut Paris bistro nature - Peugeot Saveurs

Tout savoir sur le poivre de Timut

Le poivre de Timut est une baie sauvage aussi rare que méconnue du grand public. Pourtant, cette épice mystérieuse originaire des hauts plateaux du Népal est de plus en plus réputée par les grands chefs à travers le monde pour la subtilité et la puissance de son goût. Découvrons les caractéristiques, les origines, les bienfaits et les associations culinaires de ce fruit.

Qu’est-ce que le poivre de Timut ?

Le poivre de Timut est une épice sauvage originaire du sud du Népal.

Il est aussi appelé baie de Timur et surnommé également “poivre pamplemousse” en raison de ses saveurs acidulées.

Comme de nombreuses baies dites “poivrées”, le poivre de Timut n’est pas un poivre à proprement dit, mais le fruit d’un petit arbuste qui appartient à l’espèce des Zanthoxylum, comme son très proche cousin, le poivre de Sichuan

D’ailleurs, vous retrouvez une très grande proximité olfactive et gustative entre ces deux baies :

  • au nez, vous sentez notamment des notes communes d’agrumes ;
  • à la dégustation, vous décelez une agréable sensation anesthésiante sur votre langue ou vos lèvres.

 

Avec le poivre de Timut, vous retrouvez aussi en bouche des tonalités de citron confit et de citronnelle sur un fond d’odeur de fruits exotiques.

Bon à savoir : ne confondez surtout pas la baie de Timur avec la baie de Sil-Timur, au parfum subtil d’agrume orangé, qui pousse à une altitude comprise entre 1 200 et 2 700 m dans les forêts d’Asie himalayenne et subtropicale du Népal, du Bhoutan ou encore du nord de l’Inde.

Sur la trace de ses origines montagneuses

Ce “faux-poivre” pousse dans des arbustes épineux de l’espèce Zanthoxylum armatum, présents le long des flancs de la chaîne montagneuse du Mahabharat au Népal. Le timur, qui signifie “poivre rouge” en népalais, est récolté à la main par les paysans locaux à plus de 2 000 mètres d’altitude.

Les multiples bienfaits de la baie de Timur

Le poivre de Timut posséderait de nombreuses vertus pour la santé : 

  • Un analgésique naturel : selon la médecine traditionnelle ayurvédique, vieille de 5 000 ans, que l’on nomme le Tejpal, il serait utilisé, comme anesthésiant pour soulager les maux de bouche ou de dents.
  • Un anti-inflammatoire végétal : on s’en servirait également pour soulager les douleurs articulaires. 
  • Des vertus anti-infectieuses : il serait appliqué pour lutter contre des abcès ou des méningites. 
  • Enfin, un tonifiant : il serait largement utilisé en cas de fatigue.

À noter : au centre de la baie de Timur, il y a une petite graine noire dure et amère non comestible. On consomme donc uniquement le péricarpe du fruit, c’est-à-dire l’enveloppe des graines.

Recettes de cuisine à base de poivre de Timut

Le Timut est une référence dans la cuisine traditionnelle népalaise, et notamment dans la gastronomie du Teraï, qui n’est autre que le lieu de naissance de Bouddha. On la retrouve sur tous les étals des marchés de la vallée de Katmandou et même dans les cuisines de grands chefs. Ils apprécient la complexité de ses arômes, sa fraîcheur, sa légèreté et sa polyvalence. 

En effet, le poivre de Timut peut être employé en cuisine sous toutes les formes possibles : moulu, concassé, pillé, grillé, infusé… De quoi satisfaire toutes les envies les plus créatives. Avec son arôme subtil de pamplemousse, de citron ou de yuzu, il s’associe avec de nombreux aliments. Il est ainsi présenté aussi bien en entrée, qu’en plat ou en dessert.

En salé, vous pouvez relever subtilement des poissons et des fruits de mer (langoustes, noix de St Jacques, couteaux…) d’une délicieuse note fruitée. Vous pouvez également associer cette épice à un carpaccio de bœuf, à un poulet coco, à un magret de canard, à une poêlée de légumes voire même, tout simplement, à des œufs au plat. Un rapide tour de moulin en fin de cuisson suffit. N’hésitez pas non plus à infuser quelques graines dans une sauce, une marinade ou une soupe. Un vrai régal.

En guise d’amuse-bouches salés, Peugeot Saveurs vous propose deux recettes apéritives à base de poivre de Timut :

Conseil : de préférence, dégustez le poivre de Timut avec les baies concassées pour savourer la pleine puissance de ses arômes.

En sucré, vous pouvez donner un petit coup de peps à vos salades de fruits, à vos compotes (de pommes, d’abricots, etc.), à vos poêlées de mangue, avec une petite quantité de poivre de Timut. 

En pâtisserie, il n’est pas non plus en reste. Il saura parfaitement sublimer les préparations à base de chocolat noir : muffins, mousse, fondant, tuiles, etc.

À ce sujet, nous proposons à tous les gourmands cette délicieuse recette du Cake/bûche mousse au chocolat et poivre Timut.

Enfin, autre option pour les amateurs du tea time, vous pouvez aussi aromatiser vos thés et infusions de quelques baies de Timur.

Important : pour moudre votre poivre de Timut, évitez les moulins en acryl et privilégiez les moulins à poivre en bois. Plus adaptés à cette nature de poivre, ils sauront parfaitement mettre en valeur les saveurs de ces baies népalaises.