LES QUESTIONS FRÉQUENTES

COMMENT UTILISER MON MOULIN PEUGEOT ?

Rien de plus simple !

Votre moulin est manuel : tournez la partie supérieure du moulin (tête) dans le sens des aiguilles d’une montre.

Votre moulin est électrique : exercez une simple pression du doigt sur le bouton et votre moulin se mettra en marche. Le moulin s’arrête dès que vous retirez votre doigt.

 

MOULIN ELECTRIQUE OU MANUEL, COMMENT CHOISIR ?

Le choix est avant tout une question de goût et de personnalité.

Si vous êtes plutôt un adepte des objets traditionnels, que vous aimez prendre le temps de moudre et le plaisir unique du geste sans oublier le son du poivre ou du sel qui se rompt; vous opterez pour un moulin manuel.

Si vous êtes un adepte des produits technologiques et recherchez un maximum de confort et de rapidité lors de l’utilisation, vous opterez pour le moulin électrique qui permet de moudre d’une seule main et de cuisiner en même temps. Sur certains modèles, une lampe s’allume lors de l’utilisation et permet de doser précisément la quantité de poivre ou de sel voulue.

Enfin, vous pouvez aussi optez pour les deux. Les inconditionnels de nos moulins – notamment les chefs – ont souvent un manuel et un électrique.

QUE FAIRE SI MON MOULIN NE FONCTIONNE PLUS ?

Mon moulin est manuel :

Le moulin est sûrement vide. Nous vous invitons à remplir le réservoir de sel ou de poivre. Il peut arriver que l’épice utilisée ne convienne pas au mécanisme choisi. Videz le moulin de son contenu et remplacez celui-ci par l’épice correspondant au mécanisme.

Pour le savoir regardez la forme du mécanisme sous votre moulin.

S’il s’agit d’un mécanisme à poivre,

Si c’est un mécanisme à sel,

 

Mon moulin est électrique :

L’éclairage ne fonctionne plus ?

Vérifiez la propreté des contacts du réservoir ainsi que ceux du bloc moteur. Nettoyez- les nettoyez avec un chiffon doux et sec.

Vérifiez l’ampoule : l’ampoule est peut- être mal engagée. Enlevez et remettez l’ampoule à sa place.

Il n’y a pas d’ampoule ou elle est usagée. Dans ce cas, remplacez l’ampoule avec une ampoule neuve, fournie lors de l’achat.

Le moteur fonctionne, mais le moulin ne moud pas : vérifiez que le réservoir est suffisamment rempli de poivre ou de sel.

Le moteur ne fonctionne plus : remplacez les piles. Si le moulin ne fonctionne toujours pas, dans ce cas il doit nous être retourné afin que nous puissions le réparer ou le remplacer.

Dans ce cas, rapportez le produit – dans son emballage d’origine accompagné de sa carte de garantie dûment remplie lors de l’achat dans le magasin dans lequel vous avez acheté le produit.

Attention, sans emballage d’origine ni carte de garantie dûment remplie lors de l’achat dans le magasin dans lequel vous avez acheté le produit, nous ne pourrons pas le remplacer ou le réparer.

OU PUIS-JE TROUVER UNE AMPOULE POUR MON MOULIN ELECTRIQUE ?

Pour cela, merci de contacter le magasin dans lequel vous avez acheté votre produit ou contactez-nous à l’adresse suivante : psp@psp-peugeot.com

QUEL POIVRE, QUEL SEL METTRE DANS MON MOULIN ?

Quel poivre utiliser dans mon moulin à poivre Peugeot?

Le mécanisme poivre Peugeot exclusif et breveté a été spécialement étudié pour vous offrir une haute précision de mouture et ainsi révéler tous les arômes du poivre sans le dénaturer.

Pour un fonctionnement optimal du mécanisme poivre Peugeot, nous recommandons d’utiliser un poivre d’un diamètre inférieur ou égal à 6mm.

  • Le mécanisme Peugeot est adapté aux poivres noir, blanc, vert ainsi qu’aux baies roses si elles sont mélangées à l’un de ces 3 poivres (maxi 15%).

Nous vous proposons d’utiliser ns différents poivres de la gamme Peugeot :

  • Poivre du vietnam : Ce poivre possède une saveur chaude et piquante. Il développe des notes de musc et de fumée ainsi qu’une très agréable et douce acidité.
  • Poivre Timut : ce poivre pousse à l’état sauvage dans le sud du Népal. Il apporte une note acidulée et une grande fraîcheur à vos plats.
  • Le mécanisme convient également aux graines de coriandre.

Evitez toutes autres épices que celles citées ci-dessus.

 

Quel sel utiliser dans mon moulin à sel Peugeot ?

Le mécanisme sel Peugeot exclusif et breveté a été spécialement étudié pour vous offrir une haute précision de mouture et ainsi révéler tous les arômes du sel sans le dénaturer.

Pour un fonctionnent optimum du mécanisme à sel Peugeot, il convient d’utiliser : un sel d’un diamètre de 4 mm.

Un gros sel de type sec : sel de mer sec ou sel gemme (produit par extraction, à partir d’un gisement de sel souterrain) est parfait.

Nous vous proposons d’utiliser nos différents sels de la gamme Peugeot :

  • Sel de l’Himalaya : Protégé de toute impureté depuis des millénaires, le sel rose de l’Himalaya possède une richesse nutritionnelle incomparable. Sa forte teneur en fer lui donne une teinte rose inimitable.
  • Sel bleu de Perse: ce sel provient de gisements fossiles situés en Iran. Sa richesse en potassium lui donne ses reflets bleutés inimitables.

Evitez :

– le poivre ou toute autre épice.

– du sel de mer humide, également appelé sel gris, ou encore de la fleur de sel (Guérande, Ré…). Leur taux d’humidité élevé endommagerait le moulin. Dans ce cas utiliser un mécanisme Peugeot spécifique pour le sel de mer humide, dont la forme et les matériaux ont été conçus pour résister à la corrosion saline.

Comment moudre du sel de mer humide ?

Pour moudre du sel de mer humide également appelé sel gris, ou encore la fleur de sel (Guérande, Ré…), utilisez un mécanisme Peugeot spécifique pour le sel de mer humide, dont la forme et les matériaux ont été conçus pour résister à la corrosion saline.

SEL SEC OU SEL HUMIDE, QUE CHOISIR ?

Le SEL SEC appelé également sel gemme se trouve dans les profondeurs de la terre, c’est un sel fossile, qui s’est accumulé au cours des ères géologiques, lors de l’évaporation des mers. Il contient du fer et du potassium.

Le SEL MARIN GRIS HUMIDE (ex : sel de Guérande, de Noirmoutier…) se caractérise par une consistance et un taux d’humidité élevé qui ne permettent pas de le moudre avec un moulin à sel classique. Ce sel est riche en magnésium et en oligo-éléments.

POURQUOI MOUDRE MON POIVRE DANS UN MOULIN ?

La mouture est un élément essentiel pour que votre poivre exprime toute sa saveur.

Laissez vos goûts s’exprimer et choisissez la mouture en fonction de l’effet recherché :

  • Mouture fine = DÉVELOPPERA LA PUISSANCE
  • Grosse mouture = RÉVÉLERA L’ARÔME
  • Mouture moyenne = POUR L’ÉQUILIBRE
COMMENT NETTOYER MON MOULIN PEUGEOT ?

Utilisez un chiffon doux légèrement humide (sans aucun produit ou détergent)

Ne pas plonger le moulin dans un liquide, ne pas le passer au lave-vaisselle.

COMBIEN DE TEMPS MON MOULIN PEUGEOT EST-IL GARANTI ?

Notre engagement qualité nous permet d’offrir les meilleures garanties sur nos produits.

Tous nos moulins manuels sont garantis 5 ans à compter de la date d’achat. Nos moulins électriques sont garantis 2 ans.

En outre, les mécanismes Peugeot bénéficient d’une garantie à vie.

Ces garanties s’entendent hors usure normale, hors choc et pour une utilisation conforme du moulin. La garantie n’est accordée que si le produit est accompagné d’une preuve d’achat (carte de garantie dûment remplie ou ticket de caisse).

COMBIEN DE TEMPS MON TIRE-BOUCHON PEUGEOT EST-IL GARANTI ?

Tous les accessoires dédiés à la dégustation du vin Peugeot sont garantis 2 ans à compter de la date d’achat.

Le tire-bouchon Baltaz est garanti 10 ans. Le tire-bouchon Salma est garanti 5 ans.

La garantie Peugeot ne couvre pas les dommages et défauts résultant d’un emploi non conforme aux instructions décrites dans la notice d’utilisation.

Ces garanties s’entendent hors usure normale, hors choc et pour une utilisation conforme du moulin.

 

la garantie ne sera accordée que si le produit est accompagné d’une preuve d’achat

(carte de garantie dûment remplie ou ticket de caisse).

POURQUOI METTRE MON VIN EN CARAFE ?

Mettre un vin en carafe, c’est lui offrir l’écrin qui lui permettra de livrer les subtils détails de sa robe, la diversité de sa palette aromatique et qui affinera son goût pour qu’il s’exprime avec le maximum d’intensité.

DOIS-JE CARAFER UN VIN ROUGE JEUNE ?

Oui, les grands vins rouges jeunes, conçus pour la garde, ont besoin de nombreuses années pour s’épanouir et se livrer totalement.

Mettre ce type de vin en carafe permet d’accélérer le mûrissement du vin :

  • Son nez s’enrichit. Aux notes de fruits rouges caractéristiques des vins jeunes s’ajoutent des odeurs de sous-bois. Les parfums floraux et épicés se révèlent, les notes boisées se fondent dans l’harmonie des senteurs.
  • Son équilibre se réalise. L’acidité typique de la jeunesse s’estompe, les tanins deviennent plus soyeux, le vin se fait velours.

 

La carafe idéale : Afin de favoriser un contact optimal entre le vin et l’oxygène, elle possédera une forme aplatie à base large ou une forme horizontale, type canard.

 

Temps de carafage : Une à quatre heures avant le service selon la personnalité du vin (d’autant plus long que le vin est jeune et tannique).

DOIS-JE CARAFER UN VIN ROUGE VIEUX ?

Un vieux vin rouge, qui s’est épanoui de nombreuses années en bouteille, doit être livré intacte au dégustateur.

Le décanter va permettre de séparer le vin de son dépôt et de volatiliser les notes de réduction qui se sont constituées au fil du temps.

La décantation consiste à transvaser délicatement le vin depuis sa bouteille d’origine jusqu’à la carafe, d’un geste lent et régulier.

Ainsi ménagé, le vin livrera toute la délicatesse de son bouquet dans lequel les notes de fruits frais auront cédé la place à des odeurs plus évoluées (fruits cuits, fruits secs, épices, cuir et notes animales très nobles).

 

La carafe idéale : Elle possède un col fin et une base assez étroite qui limiteront l’oxydation du vin.

 

Temps de carafage : La décantation s’effectuera juste avant le service, en prenant soin d’éviter les chocs thermiques (bouteille et carafe seront à température identique).

A QUELLE TEMPERATURE DOIS-JE SERVIR MON VIN ?

Les œnologues s’entendent tous sur ce point : rien ne peut affecter le goût d’un grand vin comme la température.

Servir le vin à la bonne température est donc essentiel pour le mettre en valeur :

– Vin rouge Bordeaux : 16 à 18 °C.

– Vin rouge Bourgogne : 14 à 17 °C.

– Vin rouge jeune, souple et léger : 12 à 14 °C.

– Vin blanc sec : 8 à 12 °C.

– Vin liquoreux : 6 à 8 °C.

– Champagnes : 7 à 10 °C.

– Vin rosé : 8 à 11 °C.